3 questions à Christian Rougeron, Président de l'association des Jardiniers des Pays d'Auvergne (JPA).

Les membres de JPA figurent pour la première fois parmi les exposants du Salon de l'Habitat organisé par Centre France Événements du 10 au 13 mars prochain à la Grande Halle. L'occasion pour Christian Rougeron de promouvoir les bonnes pratiques et de donner quelques « trucs et astuces » pour réussir son potager à l'arrivée du printemps.

3 questions à Christian Rougeron, Président de l'association des Jardiniers des Pays d'Auvergne (JPA).

Les membres de JPA figurent pour la première fois parmi les exposants du Salon de l'Habitat organisé par Centre France Événements du 10 au 13 mars prochain à la Grande Halle. L'occasion pour Christian Rougeron de promouvoir les bonnes pratiques et de donner quelques « trucs et astuces » pour réussir son potager à l'arrivée du printemps.

 

Qui sont les JPA ?

Nos 1000 adhérents sont répartis au sein des 24 clubs locaux de Jardiniers des Pays d'Auvergne, pour la plupart implantés dans le Puy-de-Dôme. Au travers d'une centaine de réunions annuelles, nous abordons des sujets variés (conserves de légumes, du jardin à notre assiette, compostage et lombricompostage, utilisation des aromatiques et plantes médicinales, etc.), tandis que nos différents ateliers traitent aussi bien de la taille des rosiers que de la greffe en écusson.

 

Quelle est votre vocation ?

En favorisant le partage du savoir faire et des connaissances, nous voulons avant tout promouvoir le jardinage au naturel. Notre objectif est de regrouper tous les jardiniers amateurs de notre région, pour partager notre passion des légumes, des fleurs, des fruits dans le respect de l'environnement et de la santé.

 

Vos conseils pour jardiner bio?

La connaissance des méthodes de travail pour un jardinage respectueux de notre environnement nous oblige à respecter la vie biologique d'un sol que se partagent, c'est important, des animaux et des végétaux. Avant de faire ses semis, il faut bien préparer sa terre, en l'aérant sans la retourner ni la mettre sens dessus-dessous et l'enrichir avec un apport de compost pour les plantes gourmandes. En mars, c'est le moment de planter ses bulbes d'oignons, d'échalotes et d'ail, sans oublier de semer les salades, petit-pois, carottes et autres radis. Un voile de croissance recouvrant le tout protégera les semis, en cas notamment de gelées matinales toujours possibles.

 

www.jardinierspaysauvergne.com

>> actualité publiée par le 20 Février 2017